mercredi 25 mai 2016

Renaud Deraison, CPO de Tenable : Nous souhaitons aider les entreprises dans leur transition numérique

Renaud Deraison, CPO de Tenable : Nous souhaitons aider les entreprises dans leur transition numérique

Tenable, depuis sa création, s’est donné pour objectif de donner une vision globale sur le SI en intégrant un scan de vulnérabilités et des journaux d’événements. Après avoir conquis près de 20.000 entreprises dans le monde, Tenable s’attaque au marché français. Renaud Deraison CPO de Tenable estime que sa mission est d’accompagner les entreprises dans la transition numérique.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Renaud Deraison : En 1998 j’ai créé le logiciel Nessus qui était en open source gratuit. J’ai eu un énorme retour de la communauté informatique en 2000 ce qui m’a conduit a créé une société en France : Nessus Consulting qui faisait du consulting et proposait des services autour de Nessus. A l’époque la société avait du mal à se positionner sur le marché français. Par la suite j’ai rencontré mes deux associés américains qui m’ont convaincu de créer une société aux États-Unis. C’est ainsi qu’est née Tenable dont les produits donnent une vision globale de la sécurité du SI. Nous apportons aujourd’hui un scan de vulnérabilités, des journaux des événements des machines et nous intégrons les deux pour donner une vision globale du SI.

GS Mag : Pourquoi revenir en France ?

Renaud Deraison : Nous avons pris beaucoup de temps pour revenir en France. En fait, nous nous sommes développés de façon autofinancée durant très longtemps. Nous avons procédé par étape en commençant par développer nos activités tout d’abord aux États Unis, puis dans les pays anglo-saxons Canada, Grande Bretagne, Singapour.... Aujourd’hui, nous attaquons le marché français.

Nous allons donc procéder à une véritable intégration sur le marché français. Avec une équipe française avec des commerciaux, des avant-ventes et une équipe de support francophone.

GS Mag : Quelle va être votre stratégie marketing sur le marché français ?

Renaud Deraison : Nous essayons de développer une base cliente conséquente. Nous serons présents aux Assises de la sécurité, au FIC en 2017 comme nous l’avons été cette année.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Renaud Deraison : Nous souhaitons élevé le débat en effet, le marché de la sécurité est très fragmenté. On a durant des années empilé des couches de sécurité. Aujourd’hui, il faut plutôt comprendre ce qui se passe sur le SI et surtout mesurer l’efficacité des solutions déployées. Nous essayons de nous centre sur les causes des vulnérabilités et nous offrons du contexte autour de la sécurité.

Nous avons pour ambition d’accompagner les entreprises à passer le cap de la transition numérique. Avec une approche dans un monde où il n’y aurait plus à terme d’administrateurs systèmes mais des ingénieurs qui vont gérer des milliers de machines. Cette période pourrait durer durant plusieurs années.



via Global Security Mag Online http://bit.ly/1WPiHWb

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

//Activation syntaxhilight